Culture

Actualités

La pandémie de nouveau coronavirus a fait près de 160.000 morts dans le monde, et le président des Etats-Unis, pays le plus touché, a mis en garde samedi la Chine

contre d'éventuelles "conséquences" si elle était "sciemment responsable" de l'épidémie.

En ce qui concerne le bilan mondial des victimes du coronavirus, le décompte réalisé samedi à 19h00 GMT par l'AFP à partir de données collectées auprès des autorités nationales compétentes et de l'OMS a établi que depuis l'apparition de la maladie en décembre en Chine, au moins 157.539 personnes ont perdu la vie dans le monde, pour l'essentiel en Europe où le cap des 100.000 morts a été franchi.

Aux Etats-Unis, pays le plus touché tant en nombre de morts (au moins 38.664) que de cas (au moins 732.197), des manifestations hostiles aux mesures de confinement adoptées dans certains Etats, encouragées dans des messages postés sur Twitter par le président Donald Trump, ont eu lieu samedi au Texas, dans le Maryland et le New Hampshire. 

EUROPE

> Espagne

L'Espagne, qui dénombre plus de 20.000 morts dus à la pandémie de nouveau coronavirus, va prolonger le strict confinement de sa population de deux semaines, jusqu'au 9 mai inclus, a déclaré samedi son Premier ministre.

L'Espagne a enregistré 410 morts au cours des dernières 24 heures en forte baisse par rapport aux 565 recensés la veille, a annoncé dimanche le ministère de la Santé. Le bilan total de la pandémie, dans le pays le plus frappé au monde derrière les Etats-Unis et l'Italie, s'élève à 20.453 morts. Le nombre de cas confirmés se monte à 195.344, avec 4.218 nouveaux cas en 24 heures.

> Allemagne 

Quelques pays se sont engagés dans la voie d'un prudent déconfinement comme l'Autriche ou le Danemark. Berlin a jugé la pandémie désormais "sous contrôle" en Allemagne, qui apparaît comme le grand Etat européen à avoir le mieux géré la crise (moins de 4.000 morts), grâce notamment à un large recours aux tests. Le pays compte rouvrir prochainement ses magasins, et à partir du 4 mai écoles et lycées. Il fabriquera à partir d'août quelque 50 millions de masques par semaine, selon les autorités.

> Autriche

L'Autriche pourrait autoriser les touristes, d'Allemagne ou d'autres pays qui maintiennent la pandémie de nouveau coronavirus sous contrôle, à se rendre sur son territoire cet été, a indiqué au journal Die Presse la ministre du Tourisme Elisabeth Koestinger.

> Suisse

Le ministre suisse de l'économie, Guy Parmelin, envisage que les restaurants puissent rouvrir prochainement. "Je n'exclus pas que les restaurants puissent rouvrir dans quelques semaines peut-être", indique-t-il dans une interview avec Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. "Cela dépend de l'évolution de la situation", ajoute-t-il.

> Pays Bas

Le coronavirus a déjà coûté la vie à au moins 3.601 personnes aux Pays-Bas. L'Institut national pour la santé publique et l'environnement (RIVM) a enregistré 142 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures.

Le nombre total de personnes testées positives au coronavirus est maintenant de 31.589 aux Pays-Bas, soit une augmentation de 1.140 par rapport à vendredi.  

> Royaume-Uni

 

Le Royaume-Uni a annoncé samedi 888 morts supplémentaires à l'hôpital de patients atteints par le nouveau coronavirus, ce qui porte à 15.464 le nombre total de victimes de cette maladie dans le pays.

Ce chiffre est en hausse par rapport aux 847 décès annoncés vendredi par le ministère de la Santé. Le nombre de personnes testées positives au coronavirus a atteint au total 114.217, en augmentation de 5.526 par rapport à la veille, selon le ministère de la Santé.

> France 

L'épidémie de coronavirus a fait au moins 19.323 morts en France depuis début mars, soit 642 de plus en 24 heures, mais le nombre de patients hospitalisés et en réanimation poursuit sa décrue, a indiqué samedi la direction générale de la Santé.

Un total de 11.842 décès a été enregistré dans les hôpitaux (+364) et 7.481 (+278) dans les maisons de retraite médicalisées (Ehpad) et autres établissements médico-sociaux, a précisé la DGS dans un communiqué.

> L'Italie

Record de guérisons, nombre de patients en soins intensifs au plus bas depuis un mois, victoire sur le coronavirus en vue dans le Sud: premier pays européen frappé, l'Italie semble sortir de la phase aigüe de la pandémie. En annonçant vendredi la guérison de plus de 2.500 malades en une journée, "chiffre le plus élevé depuis le début de la crise", le patron de la protection civile italienne Angelo Borrelli n'a pas caché sa satisfaction. 

Certes, il y eut encore 575 morts, ce qui porte le bilan total à près de 23.000 décès. Mais Angelo Borrelli est "certain que le nombre de décès va baisser".

AMÉRIQUES

Aux Etats-Unis, pays le plus touché tant en nombre de morts (au moins 38.664) que de cas (au moins 732.197), des manifestations hostiles aux mesures de confinement adoptées dans certains Etats, encouragées dans des messages postés sur Twitter par le président Donald Trump, ont eu lieu samedi au Texas, dans le Maryland et le New Hampshire.

Au Brésil, la situation sanitaire apparaît particulièrement préoccupante dans les favelas. "Il y a de grands risques de propagation du virus dans la favela, environ 40 à 50% des tests qu'on fait ici sont positifs", s'alarme Tiago Vieira Koch, un directeur de clinique qui intervient à Rocinha, à Rio, la plus grande favela du Brésil. Le président brésilien a cependant répété son opposition au confinement. "Il ne faut pas se débiner face à ce virus, il faut l'affronter la tête haute, Dieu est avec nous", a lancé Jair Bolsonaro samedi à l'attention de croyants qui manifestaient contre l'avortement devant le palais présidentiel à Brasilia.

Panama: environ 1.700 migrants clandestins en route vers les Etats-Unis ont été confinés par les autorités dans une zone de la jungle panaméenne en raison de la détection de cas du nouveau coronavirus parmi eux. Tous s'agglutinent dans une humidité asphyxiante à La Peñita, localité indigène proche de la frontière colombienne, dans des installations prévues pour accueillir environ 200 personnes.

AFRIQUE 

La barre des 1.000 morts officiellement recensés a été franchie en Afrique, dont les trois quarts en Algérie, en Egypte, au Maroc et en Afrique du Sud. Or il manque toujours 44 milliards de dollars pour financer la lutte immédiate contre la crise sanitaire et économique en Afrique, ont estimé la Banque mondiale et le FMI.AFP, photo- Felipe Esquivel Reed, Wikimedia.